Bannière d'image de page

Ressources sur l'équité salariale et la disparité salariale entre les sexes

  

Ressources choisies​​​​​​​​

Gouvernement de l’Ontario

Coalitions, organismes à but non lucratif, groupes de réflexion, milieu universitaire

Secteur privé

Organisations internationales

 

La Salle de lecture Ursula Franklin pour l’équité salariale

Le Bureau de l'équité salariale fournit des renseignements sur la disparité salariale, des données statistiques ainsi que de l'information et des recherches produites par d'autres sphères de compétence. 

Les visiteurs peuvent consulter la version imprimée de la collection du Bureau (Salle de lecture Ursula Franklin) sur rendez-vous pendant les heures normales d'ouverture. Pour prendre un rendez-vous, communiquez avec :

Bureau de l'équité salariale
180, rue Dundas Ouest, 3e étage
Toronto (Ontario)
M7A 2S6
Tél. : 416 314-1896 ou 1 800 387-8813
Courriel : pecinfo@ontario.ca

 

En 2017, on a renommé la bibliothèque du Bureau de l'équité salariale « Salle de lecture Ursula Franklin pour l'équité salariale » afin de rendre hommage à Mme Franklin, qui a contribué à réduire l'écart salarial entre les sexes en Ontario et de souligner le 30e anniversaire de la Loi sur l'équité salariale. La Salle de lecture Ursula Franklin pour l'équité salariale est une bibliothèque de référence sur les femmes et le travail pour la province de l'Ontario. La collection actuelle compte environ 2 000 titres, y compris des ressources tant historiques que d'actualité concernant l'équité salariale, la rémunération, la disparité salariale entre les sexes et d'autres sujets associés aux femmes et au travail. Il y a des documents, des articles, des rapports et des études qui proviennent de l'Ontario, du Canada et du monde entier.

Mme Franklin, Ph. D., a été la première femme nommée professeure d'université à la Faculté de génie, de métallurgie et de science des matériaux de l'Université de Toronto. Ses importants travaux scientifiques ont permis notamment de découvrir la présence de matières radioactives dans les dents des enfants canadiens, ce qui a contribué à modifier les pratiques internationales concernant les essais nucléaires. Survivante de l'Holocauste, Mme Franklin a été une militante toute sa vie et a soutenu de nombreuses causes civiques visant l'amélioration des conditions de vie de la population canadienne. Au chapitre de l'équité salariale, elle a été désignée pour intervenir au nom d'autres professeures de l'Université de Toronto dans une poursuite et elle a fait valoir que l'Université avait profité de l'absence d'un règlement concernant l'équité salariale pour s'enrichir. Cette poursuite a permis de mettre en lumière une inégalité systémique des salaires et les préjudices réels subis en raison des longs délais de règlement des plaintes pour discrimination salariale.